Maladies curatives - chapitre 1

Le sport et le problème de l'ostéoporose

L’ostéoporose est une perte en masse osseuse et dans le même temps une diminution de la solidité osseuse accompagnée d’un risque plus élevé de fractures.
 

  • L’ostéoporose est fréquente, en particulier chez les femmes de plus de 60 ans, avec des risques importants de fractures : 5% fracture du poignet, 2-3% fracture vertébrale  et nombreuses fractures du col fémoral. Au delà de 80 ans, la fréquence des accidents osseux est multipliée par 2.
     
  • L’ostéoporose est plus rare chez les sportifs d’où l’idée que l’exercice est un moyen efficace dans la prévention de l’ostéoporose.
     
  • Les activités mécaniques stimulent l’ostéo-formation et la qualité de l’os:

* 30 min de jogging, 3 fois/semaine, pendant 3 mois permettent une augmentation de la masse osseuse. (Smith et coll

* la comparaison de deux groupes de femmes,
59 femmes qui suivent un entraînement et 41 femmes sans entraînement,
d’âge équivalent, [55,1 +/- 3,4 ans] permet de montrer,
après 14 mois d’un entraînement de 2 à 3 séances/semaine,
une bonne corrélation entre l’exercice et l’effet sur l’os : amélioration de la densité osseuse et de sa qualité :

Après 14 mois Groupe entraînement Groupe sans entraînement
Densité osseuse +1.3% -1.2%
VO2max +11% -4%
Force isométrique +11 to +32% -1.1 to +3.9%
Force Dynamique + 15-43%  

(Kemmler W. 2002.)

* l’effet sur l’os existe aussi chez les adolescents :
chez 24 jeunes gymnastes comparées à 21 témoins, la densité osseuse est supérieure chez les sportives ainsi que les concentrations de peptides osseux et le remodelage osseux est plus important ; la gymnastique sportive stimule l’ossification surtout pour les segments sollicités.
(Sciences et Sports ; 2003 ; 18 : 65-73. V.A. Bricout. Effets de la gymnastique sportive sur la croissance et la maturation pubertaire des jeunes filles. revue générale.)
(Sciences et Sports 2001; 16 : 321-322. C. Jaffré, et coll. Activité physique et remodelage osseux : étude chez une population de jeunes gymnastes.)
Quelle charge de travail choisir ? :
L’efficacité sur l’ossification est obtenue par des activités en puissance « douce », à un niveau équivalent égal ou supérieur à 60% de la force maximale.