La pubalgie chez le footballeur

Pubalgie chez le footballeur

Qu’est-ce que la pubalgie et comment la traiter ?

Toi qui joue peut-être à Aix-en-Provence, à Val St. André ou encore pour le FC Rousset SVO, tu te demandes sûrement ce qu’est une pubalgie, ce truc qui te gêne sérieusement et que ton coach ou ton latéral droit a évoqué quand tu lui as donné tes symptômes ? Tu es peut être toi-même latéral droit, arf, double sanction ;). Eh bien, cela consiste en l’inflammation des muscles adducteurs au niveau de l’insertion des branches pubiennes et/ou des tendons ou muscles voisins.

La pubalgie englobe différentes affections, telles que l’ostéo-arthropathie pubienne, la tendinite des adducteurs (douleur dans les muscles de la jambe interne) et la pathologie pariéto-abdominale (douleur des muscles de l’abdomen). Voilà, ça t’aide ?

Les types de pubalgie

La pubalgie du sportif : C’est une tendinite des multiples muscles abdominaux qui viennent s’insérer dans la branche ilio-pubienne. Cette inflammation est due à une sollicitation répétée et traumatisante de l’un des tendons affectés. Par exemple, chez les joueurs de football, déjà ça te parle plus, les muscles adducteurs.
Ostéite pubienne : Inflammation non infectieuse de la symphyse pubienne.
Fracture de la branche ilio-pubienne : Arthrite du pubis causée par un choc répété ou un micro-traumatisme.

Qui est le plus exposé ?

Sans aucun doute les footballeurs et les coureurs, bien que tous les sportifs peuvent souffrir de pubalgie. Donc ne soit pas étonné, si t’en as une, t’es presque dans la norme. La prévention est essentielle, car elle va réduire considérablement les conséquences de cette affection et des douleurs abdominales qui y sont associées.

Une musculation insuffisante des abdominaux obliques est l’une des principales causes de la pubalgie, ainsi qu’un entraînement mal organisé, surtout en raison de son intensité élevée. Tu commences à comprendre que tu vas devoir faire un peu plus de gainage en pré-saison, mais aussi ne pas en faire trop. Le juste milieu en bref.

Une séance d’échauffement avant et des étirements après l’effort physique sont des moyens de prévenir cette satané pubalgie.

Étirements après l'effort

Symptômes et causes

On note généralement 3 symptômes bien distincts, et tu t’y retrouveras peut-être dedans :

  • Douleur au niveau des muscles adducteurs mais aussi dans le genou et dans l’abdomen.
  • Diminution de la force des muscles adducteurs.
  • Modification de la posture corporelle.

On note 5 causes récurrentes :

  • Raccourcissement des muscles adducteurs.
  • Altération de la statique corporelle.
  • Surcharge musculaire.
  • Entraînement en terrain irrégulier.
  • Traumatisme.

Comment éviter la pubalgie ?

Il est important de pouvoir prévenir l’apparition de la pubalgie, surtout chez les footballeurs et les coureurs qui équilibrent leur corps :

  • Vérifier s’il existe une jambe courte anatomique et s’il est nécessaire d’utiliser une semelle pour rééquilibrer l’ensemble.
  • Équilibrer les forces musculaires avec des étirements spécifiques.
  • Lutter contre une hyperlordose lombaire si elle existe.
  • Améliorer les gestes techniques et corriger l’entraînement progressivement.

Traitement de la pubalgie

On arrive à ce qui t’intéresse je pense. Pendant une pubalgie, la chose la plus importante dans un premier temps est le repos (phase aiguë).

Après cette première phase, tu vas pouvoir commencer le traitement ostéopathique accompagné de physiothérapie antalgique (échographie, étirements et renforcement musculaire). Pour prendre rendez-vous avec un ostéopathe, il est préférable de s’orienter vers un ostéopathe D.O. (ça signifie grosso-modo qu’il a fait 5 ans d’études et très longue formation)

L’objectif principal de l’ostéopathe est de récupérer ta mobilité globale, en prenant soin de l’anatomie et de la physiologie et en appliquant des techniques concrètes, douces et non-invasives pour sa correction.

Il accordera plus d’attention à une éventuelle dissymétrie des membres inférieurs, et si c’est nécessaire, il pourra te conseiller de prendre rendez-vous avec un podologue pour mettre en place une semelle, ce permettra de récupérer ton équilibre pelvien. La normalisation du bas du dos et du bassin sera également essentielle au traitement.

2 Replies to “La pubalgie chez le footballeur”

  1. […] êtes jeune et pratiquez régulièrement du sport, vous avez peut-être déjà souffert de cette douleur dans la région pubienne, ce qui est très fréquent, surtout si on ne s’échauffe pas avant l’exercice. Cette […]

  2. […] pubalgie chez le footballeur est généralement révélatrice de plusieurs autres pathologies telles que […]

Laisser un commentaire