Le Padel : Un sport de raquette très en vogue !

Au milieu du sacro-saint tennis, de l’épuisant squash et de l’original paddle-tennis, on trouve le padel. Depuis longtemps populaire dans les pays hispaniques, l’intérêt du public français pour le padel ne s’envole que depuis 2013. Mais quelle est donc cette discipline que nous découvrons ces dernières années ? Pour le savoir, nous t’avons concocté un court article sur le sujet !

L’histoire du padel

Le padel est né de l’autre côté de l’Atlantique, au Mexique. Son histoire est plutôt originale. En effet, la femme d’un homme d’affaire nommé Enrique Corcuera était férue de tennis. Malheureusement pour le verdoyant jardin de ce monsieur, la passion de sa femme engendrait régulièrement des dégâts dus à des balles perdues. Mais c’était sans compter l’ingéniosité de l’homme qui, pour protéger ses plantes, érigea de hauts murs tout autour du court et modifia les règles du tennis en conséquence. Plus tard, l’un de leurs amis, Alfonso de Hohenlohe-Langenburg, leur rendit visite et fut tellement séduit par ce jeu qu’en 1974, il l’exporta jusqu’en Espagne. Depuis la popularité du padel dans les pays hispaniques n’a jamais faibli.

Les particularités du padel

Le terrain

La première particularité du padel, par rapport au tennis, est son terrain. Court rectangle de 10 m sur 20 m, l’espace de jeu possède deux aires de service et est coupé en son milieu par un filet de 0,88 m de haut. Les distances séparant les lignes de service, ainsi que les lignes centrales, diffèrent également de celles retrouvées sur un court de tennis. De plus, tout le tour du terrain possède grillages et autres murs, afin d’éviter les envolées de balles.

Terrain de padel

Le matériel

Concernant les balles de padel, elles ressemblent énormément aux balles de tennis. Néanmoins, leur différence majeure réside en leur pression et leur diamètre légèrement inférieurs à ceux de ces dernières. Les raquettes, quant à elles, sont constituées de gomme et ne disposent pas de cordages. Elles ressemblent plutôt à des raquettes de ping-pong que l’on aurait percées de trous.

Les différences entre le padel et le tennis

Au fil du temps, le padel et le tennis se sont éloignés l’un de l’autre pour devenir deux sports bien distincts. Voici quelques différences majeures entre ces deux sports pourtant apparentés.

Tout d’abord, alors que le tennis se pratique au choix à un contre un ou deux contre deux, le padel se pratique uniquement en double. Tu mets donc au point des combinaisons avec ton équipier, afin de surprendre l’adversaire et de gagner des points, d’où une part de stratégie accrue.

Tant au niveau des règles que de la façon de jouer, il y a de multiples divergences. Le padel est beaucoup plus technique que son cousin le tennis, et les échanges entre les joueurs sont beaucoup plus longs (entre 30 secondes et 2 minutes par échange !). L’une des raisons à cela réside dans l’utilisation des murs du terrain. En effet, lorsque la balle touche les murs, il n’y a pas de faute. Au contraire, les joueurs continuent l’échange !

De plus, l’effort fourni lors d’un match de padel s’éloigne quelque peu de celui fourni au tennis. Cela tient aux faits que le terrain est plus court et que le jeu en double nécessite moins de déplacements et d’accélérations. Un bon joueur de padel ne se fatigue normalement qu’au bout de plusieurs heures de jeu

Les contraintes du padel

Comme au tennis, un joueur de padel fait subir à son corps quelques contraintes spécifiques qui peuvent entraîner quelques blessures. Quelques exemples parmi tant d’autres : si la raquette est inadaptée, les contacts avec les murs du terrain ou encore les nombreuses accélérations et « freinages ».

Les blessures les plus connues sont le Paddle-elbow, qu’on appelle aussi tendinite du joueur de Padel. Les entorses de cheville, mais là, c’est comme dans quasiment tous les sports. On pourra aussi te citer les douleurs aux cervicales ou aux épaules. Bah oui, ça commence forcément à piquer au bout de quelques heures de jeu.

Pour éviter cela, tu peux consulter un ostéopathe près de chez toi. C’est très efficace en cas de pépin physique, mais aussi en préventif, pour justement éviter ces différentes blessures.

Conclusion sur le padel

Le padel est vraiment un sport de raquette à part. Bien qu’il présente quelques similitudes avec le tennis, comme le mode de comptage des points, ses particularités le rapprochent également beaucoup du squash. En cela, il s’agit définitivement d’un sport à essayer si tu aimes les sports de raquette !

Laisser un commentaire