Est-il possible de jeûner et de faire du sport ?

Est-il possible de jeûner et de faire du sport ? L’activité physique te permet d’augmenter ton métabolisme de base et de brûler plus de calories. Naturellement, le fait de consommer moins de calories en jeûnant aide à brûler la masse graisseuse. 

Est-ce compatible avec en entraînement sportif ? Quels sont les effets du jeûne sur notre santé ? Voici quelques clés qui pourront peut-être te donner envie de sauter le repas pas !

Concilier le jeûne et un entraînement sportif

Il est tout à fait possible de pratiquer le jeûne intermittent en ayant un entraînement sportif. Il te faudra commencer doucement et augmenter graduellement tes entraînements. Pour accompagner le jeûne, les sportifs(ves) pourront reprendre l’entraînement facilement. Si tu pratiques le sport de façon occasionnelle, tu devras opter pour des sports moins intenses comme la natation, le jogging, le pilate ou le yoga.

Les effets du jeûne sur le corps lors d’une activité sportive

L’intérêt du  jeûne intermittent  chez le sportif est particulièrement intéressant de part ces effets positifs sur :

  • l’endurance et les efforts en résistance
  • l’ adaptation du métabolisme glucidique (activation plus importante de la néoglucogenèse)
  • l’adaptation cellulaire à l’effort
  • la stimulation des voies énergétiques

Activité physique à jeun et fonte musculaire

Un muscle exercé dans les meilleures dispositions ne peut pas s’atrophier. Dans des conditions de jeûne, la libération de somatropine qui est l’hormone de croissance se décuple. Elle a un effet protecteur sur la masse musculaire et augmente par ailleurs la capacité de l’organisme à brûler les tissus adipeux. Si tu veux aller plus loin, tu peux prendre un seul repas, mais plutôt le soir. Pourquoi ? Et bien cela favorise d’autant plus la libération de certaines hormones. Le corps au repos aura toute l’énergie disponible pour la digestion. Ces hormones libérées sont la somatropine et la leptine qui est l’hormone de la satiété. Un seul repas pris le soir aura un impacte beaucoup plus important sur la satiété qu’un seul repas pris le matin ou en milieu de journée. 

Notre système para-sympathique (digestion et repos) y est aussi pour beaucoup.

Altères

Comment jeûner et faire du sport ? Mode d’emploi

Imaginons que tu t’entraînes le matin, ton jeûne pourrait commencer la veille au soir. Essaye de finir ton dernier repas avant 21 h. Puis tu pars à l’entraînement le lendemain matin, bien hydraté et le ventre léger ! À la fin de ta séance de sport tu pourras rompre le jeûne. Il faudra veiller au cours des repas à avoir un apport protéique, hydrique et lipidique suffisant. Idéalement la rupture du jeûne à lieu juste après l’effort pour optimiser la fenêtre métabolique

À toi d’ajuster selon tes entraînements.

En conclusion, la pratique sportive est compatible mais nécessite une adaptation alimentaire. Privilégie la filière aérobie lors des entraînements. Opte pour une alimentation favorisant les aliments à faible indice glycémique, riche en végétaux et en graisses de qualité tel que les oméga 3. 

Le corps est bien fait, et ne se rabat sur ses tissus musculaires qu’en cas de famine prolongée. 

Avec le jeûne intermittent , tu ne risques rien. Alors prêt(e) à sauté un repas ?

Laisser un commentaire